Détails d'événement Détails d'événement

Sous les projecteurs

Partition musicale

Outre ses expositions et ses nombreuses activités culturelles, l'Île-des-Moulins a pour mission de veiller à la préservation et à la mise en valeur d'artéfacts se rapportant de près ou de loin à l'histoire de Terrebonne. Elle gère ainsi UNE COLLECTION COMPOSÉE DE PRÈS DE 1 500 OBJETS dont 893 sont documentées! On peut consulter ces fiches sur Artéfacts Canada : 


La collection de l'Île-des-Moulins repose sur trois fonds principaux : le Fonds Île-des-Moulins, qui contient des outils aratoires du temps du fonctionnement des moulins, le Fonds Lincourt qui contient des objets ayant été trouvés par Monsieur Marc Lincourt lors de la restauration de la maison de Gédéon-Mélassipe Prévost sur la rue Saint-François-Xavier (aujourd'hui en restauration) et le plus important, le Fonds Masson, qui détient plusieurs objets bourgeois du 19e siècle ayant appartenu à la Famille Masson, descendant de Joseph Masson, seigneur de Terrebonne.

DÉCOUVREZ ICI  un artéfact de notre collection!

Partition musicale
1863
Papier, encre.
Île-des-Moulins, 2015.146

Copie d'une œuvre musicale intitulée « Marche des Volontaires de Terrebonne », paroles et musique signées par le Sergent Chapleau. Il est aussi inscrit sur la page couverture : Hommage respectueux à l'hon. Édouard Masson, Major du district militaire no 8. Le document a été imprimé par Eusèbe Sénénal, imprimeur, éditeur et propriétaire de journaux, né le 7 octobre 1833 à Boucherville et décédé le 30 janvier 1902 à Montréal.

À la suite de la découverte de ce document, nous nous sommes posés plusieurs questions dont : qui est ce Sergent Chapleau et pourquoi rendre un hommage à Édouard Masson? S'agit-il de Joseph-Adolphe Chapleau? Né le 9 novembre 1840 à Sainte-Thérèse, ce dernier a profité de la générosité de la famille Masson grâce à qui il a pu poursuivre des études supérieures et ainsi devenir avocat, éditeur, homme politique, directeur de journal et fonctionnaire.

Nous avons consulté la Société d'histoire de la région de Terrebonne et voici ce qu'ils nous ont répondu : « Nos recherches jusqu'à maintenant prouvent que quelques membres de la famille du seigneur Joseph Masson, dont Édouard et Louis-François-Rodrigue, étaient membres à titre de majors de l'Armée canadienne dans les années avant 1900. Toutefois, le seul militaire du nom de Chapleau que nous avons retrouvé à cette époque est Pierre Chapleau. Comme il y a peu de Chapleau à cette époque à Terrebonne, il s'agit probablement de lui. D'ailleurs, ce dernier est le père de Joseph-Adolphe, le député. Le parcours académique de J-A fait en sorte qu'il est impossible que ce dernier ait été sergent, ni même un militaire, pendant cette période, car il était aux études, principalement à St-Hyacinthe, puis à Montréal pendant la période 1850-1860.  Pierre Chapleau aurait joint la milice de Terrebonne en 1865 selon une liste de miliciens ».

Par contre, le document mentionne l'année 1863. Est-ce que le sergent Chapleau provenait d'une autre paroisse que Terrebonne? Venait-il de Ste-Thérèse? Ce sont là d'autres questions qui à ce jour se trouvent sans réponse.

Source 1

Source 2

Source 3

 

 Artéfacts des mois précédents

 Artéfact 2015

 

Catégorie(s):

  • Collection
  • Exposition

Nos partenaires Nos partenaires

Infolettre Cyberimpact Infolettre Cyberimpact

Abonnez-vous à notre infolettre

Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web

Nous joindre

450 492-5514

info@iledesmoulins.com Plus d'infos

Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web

Suivez-nous