L’Encyclopédie des savoir-faire ancestraux
Les biscuits de matelot

Trucs et astuces ancestraux  à appliquer « ou pas » pendant votre déconfinement

Les biscuits de matelot étaient à la base de l’alimentation des voyageurs lors des expéditions. À l’origine, le terme  « biscuit  » venait désigner le pain cuit à deux reprises, procédé qui permettait de retirer complètement l’humidité de la pâte, elle-même préparée avec de la farine, de l’eau, du sel et un peu de graisse. De cette façon, on s’assurait que le pain et les biscuits se conservent le plus longtemps possible lors des expéditions des voyageurs.

Faites la connaissance de Jo, votre guide à travers le partage de ces savoir-faire! Il avait d’ailleurs ce mot à vous dire :
Ah vous êtes là ! Bonjour, bonjour ! Moé c’est Jo, ARTISAN DE LA MÉMOIRE PATRIMONIALE COLLECTIVE. Vous ne savez peut-être pas encore c’est quoi mon rôle à moé à la SODECT, mais m’en v’la vous le dire. En tant qu’ARTISAN DE LA MÉMOIRE PATRIMONIALE COLLECTIVE, la SODECT m’a mandaté d’un projet spécial durant le confinement. Oui Madame, oui Monsieur! La SODECT m’a mandaté, moé, pour regrouper dans une encyclopédie tous les savoir-faire ancestraux susceptibles de vous être utiles pour passer à travers la crise du COVID 19. N’allez pas penser que je pète les bretelles en petit Jo connaisseur là !  J’y connais rien de plus que vous là-dedans. Mais avec mes super pouvoirs qui me permettent de remonter le temps et mon esprit déductif hors pair; le radio-roman 1804 : l’Odyssée m’ont inspiré une idée génie! L’idée est simple, mais fallait y penser; remonter le temps pour aller piquer une jasette avec les artisans des savoir-faire ancestraux pour qu’ils me transmettent leur connaissance pour vous les transmettre par la suite à travers mon Encyclopédie des Savoir-Faire Ancestraux : trucs et astuces ancestraux à appliquer « ou pas » pendant votre confinement. Vous me suivez ?

Préparez vos propres biscuits de matelot!

C’est comme cela que j’ai mis la main sur la recette de biscuits de matelot de Juliette dite « La marmitonne ». Je me suis dit que ça pourrait vous être utile parce que les biscuits de matelot, une recette de survie jadis consommée par les voyageurs de la CNO, ça ne moisit jamais ! En plus ça nécessite peu d’ingrédients et c’est peu coûteux.

D’après les dires de Juliette « la marmitonne », les biscuits de matelot, c’est un mélange très simple de farine et d’eau qu’on cuit deux fois. Pour ce faire, vous aurez besoin :

Ingrédients :

  • 1 tasse d’eau
  • 4 tasses de farine

Préparation :

  • Ensuite, on mélange vigoureusement pour que ça donne une pâte.
  • Après ça, on coupe la pâte en carrés, ou en cœur pour donner encore plus de courage aux voyageurs et aux confinés ! Puis, on fait des petits trous dans les biscuits pour laisser passer l’air du feu sur lequel on va les faire cuire.
  • Il faut que les biscuits cuisent pendant une heure au moins. À la mi-cuisson, on les revire de bord pour qu’ils deviennent durs comme de la roche !

Note : Pour les manger, il faut les laisser tremper dans l’eau pendant 12 heures.

 

Les trucs et astuces de notre artisan de la mémoire patrimoniale collective vous ont été utiles? Suivez nos capsules hebdomadaires et partagez-nous vos créations! Si vous voulez adapter la recette au goût du jour, nous vous conseillons la recette de chapati https://bit.ly/3cMG1hV