L’Encyclopédie des savoir-faire ancestraux
Le métier à tisser

Trucs et astuces ancestraux  à appliquer « ou pas » pendant votre déconfinement

Un métier à tisser est un outil pour fabriquer du tissu. Malgré les progrès mécaniques, le fonctionnement de base est resté le même depuis des siècles : le métier à tisser fixe les fils de chaîne selon la tension désirée, tout en permettant le passage des fils de trame, perpendiculairement, entre les fils de chaîne.

Faites la connaissance de Jo, votre guide à travers le partage de ces savoir-faire! Il avait d’ailleurs ce mot à vous dire :
Ah vous êtes là ! Bonjour, bonjour ! Moé c’est Jo, ARTISAN DE LA MÉMOIRE PATRIMONIALE COLLECTIVE. Vous ne savez peut-être pas encore c’est quoi mon rôle à moé à la SODECT, mais m’en v’la vous le dire. En tant qu’ARTISAN DE LA MÉMOIRE PATRIMONIALE COLLECTIVE, la SODECT m’a mandaté d’un projet spécial durant le confinement. Oui Madame, oui Monsieur! La SODECT m’a mandaté, moé, pour regrouper dans une encyclopédie tous les savoir-faire ancestraux susceptibles de vous être utiles pour passer à travers la crise du COVID 19. N’allez pas penser que je pète les bretelles en petit Jo connaisseur là !  J’y connais rien de plus que vous là-dedans. Mais avec mes super pouvoirs qui me permettent de remonter le temps et mon esprit déductif hors pair; le radio-roman 1804 : l’Odyssée m’ont inspiré une idée génie! L’idée est simple, mais fallait y penser; remonter le temps pour aller piquer une jasette avec les artisans des savoir-faire ancestraux pour qu’ils me transmettent leur connaissance pour vous les transmettre par la suite à travers mon Encyclopédie des Savoir-Faire Ancestraux : trucs et astuces ancestraux à appliquer « ou pas » pendant votre confinement. Vous me suivez ?

Créez votre propre masque grâce à un métier à tisser!

Puisque le port du masque est devenu un élément « à la mode » et essentiel lors de nos déplacements dans les lieux publics, j’ai pensé que ça vous intéresserait peut-être d’apprendre à fabriquer un masque fait maison. Mais comme on n’est pas tous équipés d’une machine à coudre, je me devais bien trouver une alternative. C’est en écoutant le premier épisode de 1804 : L’Odyssée qu’il m’est venu à l’esprit de remonter dans le temps pour aller à la rencontre de Marie-Angélique Chenet, une tisserande chevronnée, dans l’espoir qu’elle me partage ses connaissances en la matière. Vous comprendrez qu’avec son grand cœur elle a tout de suite accepté de nous aider!

Voici les quelques instructions que Marie-Angélique Chenet m’a données pour réaliser à la maison son propre métier à tisser, puis finalement son propre masque aux couleurs de l’arc-en-ciel:

Tout d’abord, vous aurez besoins des outils et matériaux suivant :

  • Un morceau de carton d’environ 30 cm x 30 cm
  • 1 crayon de plomb
  • 1 règle
  • 1 paire de ciseaux
  • Laine ou fil de coton aux couleurs de l’arc-en-ciel d’au moins 3 mm de diamètre

Fabrication d'un métier à tisser maison

Fabrication d’un métier à tisser maison

  • À l’aide d’une règle, tracer des repères tous les 1 cm en haut, puis en bas sur votre carton
  • Avec la paire de ciseaux, couper de petites fentes au niveau des repères
  • Faites des fentes de même profondeur. Pour vous aider, vous pouvez tracer une ligne à 1 cm du bord du carton

  • Monter la chaîne du métier à tisser à l’aide d’un fil de laine ou de coton : tendre un fil d’une fente à l’autre du carton
  • Pour commencer, faites un gros nœud à l’extrémité du fil
  • Le coincer entre les deux premières fentes du haut du métier à tisser

  • Puis faire passer le fil dans la fente opposée, située au bas du carton
  • Puis, par l’arrière du carton, passez le fil dans la fente située à côté et faites ressortir le fil sur le devant
  • Tendre jusqu’à la fente opposée située au haut du carton, et ainsi de suite !
  • Pour la dernière fente, retourner le carton et faire un gros nœud pour bloquer le fil. Bravo ! Vous pouvez maintenant tisser votre masque de protection !

Fabrication d’un masque de protection maison aux couleurs de l’arc-en-ciel

Point de base

  • Prenez le bout d’une pelote de laine ou de coton mauve et attachez-le à votre premier fil de chaîne. *Attention, attachez votre fil à 3 cm du bord de votre métier à tisser pour pouvoir le détacher du métier à tisser sans le briser.
  • Puis passer votre fil sous le deuxième fil de chaîne, puis sur le troisième, puis sous le quatrième, sur le cinquième, etc. L’idée est de faire passer le fil une fois par-dessous, une fois par-dessus et ainsi de suite.

  • Une fois à l’autre extrémité de votre métier à tisser, recommencer en vous assurant de passer votre fil en-dessous quand sur la première rangée vous l’avez passé dessus, et vice versa.

  • Répéter ce geste jusqu’à l’épaisseur désirée, environ 5 rangées

  • Recommencer depuis le début avec la seconde couleur de l’arc-en-ciel, le bleu, puis le vert, le jaune, l’orange et finalement le rouge.

 

  • Pour détacher votre masque du métier à tisser, couper les fils de chaîne, puis faire de petits nœuds dans ceux-ci pour éviter que votre tissage glisse. Répéter en haut, puis en bas
  • Avec les fils qui dépassent de chaque côté, vous pouvez les couper à 1 cm pour faire des franges ou encore, coincer chaque fil à l’arrière de votre tissage
  • Pour terminer, attacher un fil dans le coin droit supérieur, puis un dans le coin droit inférieur de sorte à créer un demi-cercle pour l’accrocher à votre oreille
  • Répéter sur le côté gauche. Félicitations vous avez maintenant un masque de protection contre le Covid-19 !

 Les trucs et astuces de notre artisan de la mémoire patrimoniale collective vous ont été utiles? Suivez nos capsules hebdomadaires et partagez-nous vos créations! Si vous souhaitez apprendre d’autres techniques de tissage, nous vous recommandons la vidéo suivante .

https://www.youtube.com/watch?v=GV8wtOySrKM

https://www.youtube.com/watch?v=wb72JhIv-Bc