L’Encyclopédie des savoir-faire ancestraux
Techniques de canotage

Faites la connaissance de Jo, votre guide à travers le partage de ces savoir-faire! Il avait d’ailleurs ce mot à vous dire :
Ah vous êtes là ! Bonjour, bonjour ! Moé c’est Jo, ARTISAN DE LA MÉMOIRE PATRIMONIALE COLLECTIVE. Vous ne savez peut-être pas encore c’est quoi mon rôle à moé à la SODECT, mais m’en v’la vous le dire. En tant qu’ARTISAN DE LA MÉMOIRE PATRIMONIALE COLLECTIVE, la SODECT m’a mandaté d’un projet spécial durant le confinement. Oui Madame, oui Monsieur! La SODECT m’a mandaté, moé, pour regrouper dans une encyclopédie tous les savoir-faire ancestraux susceptibles de vous être utiles pour passer à travers la crise du COVID 19. N’allez pas penser que je pète les bretelles en petit Jo connaisseur là !  J’y connais rien de plus que vous là-dedans. Mais avec mes super pouvoirs qui me permettent de remonter le temps et mon esprit déductif hors pair; le radio-roman 1804 : l’Odyssée m’ont inspiré une idée génie! L’idée est simple, mais fallait y penser; remonter le temps pour aller piquer une jasette avec les artisans des savoir-faire ancestraux pour qu’ils me transmettent leur connaissance pour vous les transmettre par la suite à travers mon Encyclopédie des Savoir-Faire Ancestraux : trucs et astuces ancestraux à appliquer « ou pas » pendant votre confinement. Vous me suivez ?

Apprenez les techniques pour manœuvrer un canot!

Ah vous revoilà ! Vous m’avez surpris à rêvasser de grandes aventures dans lesquels s’étendent des territoires pertes de vue, des forêts denses animées par le bourdonnement des insectes et par le chant des oiseaux, de rivières aux mille méandres et de Grands Lacs, comme le Lac Huron que nos vaillants protagonistes, Léonie, Aldéric, Colvis, Élizabeth et Nazaire, viennent tout juste de traverser dans l’épisode 5 de 1804 – L’Odyssée. Comme eux j’aimerais naviguer sur ses immenses cours d’eau à la découverte de l’Ouest.

Ben oui, j’ai une idée ! Et si je vous présentais, dans cette 5e fiche pratique de l’Encyclopédie des savoir-faire, les composantes d’un canot et de la pagaie. Je pourrais aussi vous indiquer comment mettre en pratique les principaux coups de pagaie!

En classe moussaillons! Aujourd’hui, Jo l’artisan de la mémoire patrimoniale collective vous apprend la base du canotage!

L’Aviron ou la pagaie

Le coup en J
Le coup en J, est une manœuvre de base du barreur, le canoteur assis à l’arrière du canot. Cette manœuvre permet au canot de se diriger droit devant et sur son axe. C’est un coup de pagaie fréquemment utilisé en eau bleue, autrement dit en eau calme.

La manœuvre dite Appel

La manœuvre dite Appel consiste à « appeler » l’eau vers soi, autrement dit à tirer l’eau vers le canoteur. Pour ce faire, le canoteur doit placer la pale de son aviron parallèlement au canot, placer l’aviron le plus loin possible du canot, puis ramener la pagaie sur le bord du canot. Cette technique de canotage consiste à faire pivoter le canot vers la gauche si l’on place la pagaie du côté gauche ou vers la droite si l’on place la pagaie du côté droit du canot.

 

La manœuvre dite Écart

La manœuvre dite Écart, est l’inverse de l’appel. Ainsi, plutôt que d’attirer l’eau vers soi, le canoteur repousse l’eau avec la pale de sa pagaie depuis le bord du canot vers l’extérieur. Cette technique est également utilisée pour faire pivoter  le canot de côté comme de l’autre.

 

La propulsion

Le coup de pagaie « propulsion », consiste, vous l’auriez bien compris à propulser le canot vers l’avant. Pour ce faire, le canoteur place la partie large de la pale de son aviron face à lui et dans un mouvement d’avant arrière, tire l’eau vers soi.

 

oh pagaie, oh pagaie !

 

Pour en savoir plus sur les techniques de canotage, nous vous conseillons les sites internet suivant :

https://storage.googleapis.com/cantookhub-media-enqc/01/3929dd91c79f7753c48266596dc6f506d8cef4.pdf

https://resscout.espaceweb.usherbrooke.ca/pdf/CanotMan.pdf

http://kaminak.qc.ca/Doccumentlibre/niveau1.pdf