Exposition temporaire présentée à la Maison Bélisle

De 1754 à 1760, un conflit d’envergure internationale vient bouleverser l’Amérique du Nord, la guerre de Sept Ans. La seigneurie de Terrebonne, bien imbriquée dans le réseau économique de grains et de bois de la Nouvelle-France, est aussitôt mobilisée par la couronne. Munitionnaires, marchands, meuniers et soldats s’amoncèlent autour des moulins marchands de Terrebonne pour maximiser leur production. Après la reddition de Montréal en 1760, une vingtaine de militaires choisissent de s’établir dans la seigneurie de Terrebonne.

L’exposition raconte cette expérience particulière de la guerre à Terrebonne. On y découvre un bourg animé et marqué par les mouvements de population, les échanges culturels et l’activité militaire. De la vie quotidienne des habitants à la mobilisation vers les champs de bataille, l’exposition trace un portrait des individus de Terrebonne plongés au cœur de la guerre de Sept Ans. Une seigneurie en guerre traite de rapport au territoire, d’immigration et de canadiennité. L’exposition questionne le visiteur sur les enjeux liés au développement démographique, à la mouvance culturelle et, plus largement, à l’identité. Finalement, elle rend hommage aux individus ayant participé à l’édification de ce qui est devenu, aujourd’hui, la Ville de Terrebonne.

Lieu de l'exposition

Maison Bélisle
844 rue François-Xavier
Terrebonne   J6W 1G9